חיפוש חיפוש תמונות מפות YouTube חדשות Gmail Drive יומן עוד »
כניסה
ספרים ספרים 41 - 50 מתוך 83 עבור A de quoi témoigner en ses derniers ouvrages Sa première vigueur. Les puissantes....
" A de quoi témoigner en ses derniers ouvrages Sa première vigueur. Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leur cours ; Je les possédai jeune, et les possède encore A la fin de mes jours. "
Nouveaux lundis - עמוד 401
מאת Charles Augustin Sainte-Beuve - 1884
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Segrais, sa vie et ses oeuvres

Léon Brédif - 1863 - 330 דפים
...Malherbe : Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leurs cours ; Je les possédai jeune et les possède encore A la fin de mes jours. La vieillesse de Segrais n'avait pas le privilège d'une si vigoureuse fertilité ; mais il pouvait...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Segrais, sa vie et ses oeuvres

Léon Brédif - 1863 - 330 דפים
...Malherbe : Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leurs cours; Je les possédai jeune et les possède encore A la fin de mes jours. La vieillesse de Segrais n'avait pas le privilège d'une si vigoureuse fertilité ; mais il pouvait...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

sér. Du seizième au dix-huitième siècle

1865
...vous pourrez dire comme Malherbei : Les puissantes faveurs dont Parnasse m honore, non loin de mon berceau commencèrent leur cours, je les possédai jeune et les possède encore à la fin de mes jours. Ne trouvez-vous pas plaisant que j'écrive des vers comme si c'étoit de la...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Nouveaux lundis, כרך 13

1870
...derniers ouvrages Sa première vigueur. Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leur cours; Je les possédai...deux ou trois feuilles trop longues qui dépassent! — Richelieu, après avoir lu la noble pièce que lui avait envoyée Malherbe, répondit : « Je prie...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Premiers lundis, כרך 3

Charles Augustin Sainte-Beuve - 1875
...derniers ouvrages, Sa première vigueur. Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leur cours ; Je les possédai...jeune, et les possède encore A la fin de mes jours. Voilà ce qui est à opposer au portait si séduisant, si chaud de verve, et si charmant de nonchaloir,...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Oeuvres lyriques, suivies d'un choix des lyriques francais depuis Ronsard ...

Jean-Baptiste Rousseau - 1876 - 383 דפים
...derniers ouvrages Sa première vigueur 2 ' . Les puissantes faveurs dont Parnasse m'bonore Non loin de mon berceau commencèrent leur cours • Je les possédai...jeune, et les possède encore A la fin de mes jours. ^* Ce que j'en ai reçu je veux te le produire ; Tu verras mon adresse ; et ton front cette fois Sera...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Revue de Bretagne, de Vendée & d'Anjou, כרך 20

Émile Grimaud - 1876
...aurait pu dire, comme le vieux Malherbe : Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leur cours; Je les possédai jeune et les possède encore Au déclin de mes jours. Après ce chapitre préliminaire seraient venus les plaidoyers, et, à l'occasion...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Revue de Bretagne et de Vendée, כרכים 9-10

1876
...aurait pu dire, comme le vieux Malherbe : Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leur cours; Je les possédai jeune et les possède encore Au déclin de mes jours. Après ce chapilre préliminaire seraient venus les plaidoyers, et, à l'occasion...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

La littérature française au dix-septième siècle

Paul Albert - 1878 - 467 דפים
...pourrait dire avec le vieux Malherbe : Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore Non loin de mon berceau commencèrent leur cours; Je les possédai jeune et les possède encore Au déclin de mes jours. Il n'a pas subi la tyrannie de la Muse, si éloquemment chantée par Régnier...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Journal of the North China Branch of the Royal Asiatic Society, כרכים 17-19

1882
...louange Qui demeure éternellement. Les puissantes faveurs dont Parnasse m'honore ; Non loin de mon berceau commencèrent leur cours ; Je les possédai jeune, et les possède encore Au déuliu de mes joura. L- Etadiez toajoars comme si vous n'etiez pas arrive (ii la science) ; Craiguez...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה




  1. הספרייה שלי
  2. עזרה
  3. חיפוש מתקדם של ספרים
  4. הורד את ePub
  5. להורדת קובץ PDF