תמונות בעמוד
PDF

* - Telio. Ah fi tu voulois! Le Ch. Vous vient-il quelque idée? cherchez. Lelio. Tu gagnerois encore Plus que tu m'ésperois.

Le Ch. Tenés, je ne ferai Point Phypocrite ici;

[ocr errors]
[ocr errors]

ne les vaut pas. - - - - Lelio. Allons, ce soir nous écrirons. - . - Le Ch. Oui; mais mom argent, quand me le donnerés-vous? : - - - -

Lelio.

[ocr errors]
[ocr errors]

quelque teins avec elle, revenés en colere la presser de décider hautennent entre vous et moi, et allés-vous

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

s LA BARONNE. L ISETTE. Madame S.ACOB.: -e Me. Jacob. Je vous demande pardon, Madame, de la liberté que je prends. Je revends à la toilette, et zaenommeMadame Jacob: j'ai l'honneur de vendre

- -
- -

que

[ocr errors][subsumed]

l'entretenir. - . . . Ily a bien des maris qui font tout le contraire. - - - - - - La B. Hé que faites-vous donc, Madame Jacob, pour fournir ainsi toute seule aux dépenses.de votre famille? . . . . si & Me. J. Je fais des mariages, ma bonne Dame. Il est vrai que ce font des mariages legitimes; ils ne produisent pas tant que les autres: mais voyez-vous,

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
« הקודםהמשך »