Théatre des auteurs du second ordre ou recueil des tragédies et comédies restées au théatee Français: avec des notices sur chaque auteur, כרך 3

כריכה קדמית
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

עמודים נבחרים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 127 - Je hais ces cœurs glacés et morts pour leur pays Qui, voyant ses malheurs dans une paix profonde, S'honorent du grand nom de citoyens du...
עמוד 332 - Plein des feux dévorants qui m'embrasent pour toi , Que n'ai-je eu ton amour pour garant de ta foi ! Mais tu hais ton époux... vérité trop funeste! Et ce jour accablant m'éclaire sur le reste.
עמוד 400 - Non , fais-moi périr seule ; et par mes justes peines , Taris , avec mon sang , la source de vos haines. Gardez tous deux vos coups aux rivaux des François ; Laissez ce faux honneur , le père des forfaits. Eh ! pour qui bravez-vous l'humanité trahie ? Est-ce à moi de coûter un fils à la patrie?...
עמוד 126 - J'ai vu leur front sévère avec vous s'embellir; Vous prêtiez au devoir les charmes du plaisir! Dieu qui place ma mort si près de ma naissance Vous donne de vos soins la digne récompense ! Que me désiriez-vous après les plus longs jours?
עמוד 262 - Et c'est sur ce tombeau que mon sang doit couler '. L'autel est , après tout , digne du sacrifice. Non , non ; la mort pour moi ne peut être un supplice. (Elle prend la coupe.) Que sais-je ? En préparant ces poisons destructeurs , Peut-être que mon père y mêla quelques pleurs ? Ah ! cette douce idée affermit mon courage. ( Elle boit te poison , et après un silence : ) C'en est fait , et la mort est enBn mon partage.
עמוד 39 - L'innocence qui souffre , et moi qui la défends, Que je tienne à l'honneur , l'humanité murmure ; Que je veuille être humain, il faut être parjure ; Que dis-je? exterminer cette triste cité, Tout un peuple , est-ce là servir l'humanité...
עמוד 109 - L'avantage du poste est sans doute pour vous; Mais sachez, Spartacus, que nous avons pour nous La nécessité même où nous sommes de vaincre: Vous savez (mille faits ont dû vous en convaincre) Que rien n'est impossible à des cœurs obstinés, Et que des grands périls les grands efforts sont nés: Du sort toujours changeant prévenez l'inconstance. Rome, qui sait priser votre haute vaillance, A des conditions que je viens apporter Avec vous aujourd'hui me permet de traiter. SPARTACUS. Vous avec...
עמוד 81 - S'il est vrai , je frissonne... Ah ! mon fils n'est donc plus. Il n'a jamais su fuir : sa chaleur indiscrète Voit comme un déshonneur la plus sage retraite : II est mort; et mes pleurs... Que fais-je? O mon pays! Quand je t'aurai sauvé, je pleurerai mon fils. Amour de la patrie , ô pure et vive flamme, Toi , mère des vertus ; toi , l'âme de mon âme, Rallume dans mon sein tes transports généreux ; Que mes pleurs paternels soient...
עמוד 78 - J'espère tout, ami, des destins de l'État. Malheur aux nations qui, cédant à l'orage, Laissent par les revers avilir leur courage, N'osent braver le sort qui vient les opprimer, Et pour dernier affront cessent de...
עמוד 121 - Edouard. ) Ton arrêt. Jamais à son courage Je n'aurois pu tracer une leçon plus sage. Mais pour ces malheureux j'oserai tout tenter. Je sais quel défenseur je peux leur susciter : Un cœur pour qui le vôtre est peut-être sensible, Que le bonheur encor ne rend pas inflexible...

מידע ביבליוגרפי