Recherches historiques sur l'Anjou et ses monumens: Angers et le Bas-Anjou, כרך 2

כריכה קדמית
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 306 - Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme celui-là qui conquit la Toison, Et puis est retourné, plein d'usage...
עמוד 306 - Reverrai-je le clos de ma pauvre maison , Qui m'est une province et beaucoup davantage ! Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux Que des palais romains le front audacieux ; Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine , Plus mon Loire gaulois que le Tibre latin . Plus mon petit Lire que le mont Palatin, Et plus que l'air marin la douceur angevine.
עמוד 373 - Monsieur, lui dis-je, nous approuvions, vous et moi, toutes les sottises qui viennent d'être critiquées si finement et avec tant de bon sens ; mais pour me servir de ce que saint Remi dit à Clovis, il nous faudra brûler ce que nous avons adoré et adorer ce que nous avons brûlé. » Cela arriva comme je l'avois prédit; et, dès cette première représentation, on revint du galimatias et du style forcé.
עמוד 392 - Armoriques , et sur la retraite du premier solitaire des Gaules au Mont-Glonne, de nul diocèse, sur les confins d'Anjou , d'Aquitaine et de Bretagne.
עמוד 318 - Buzay, je n'oubliai rien pour la gagner, et j'y réussis par le moyen de cent pistoles , et par des promesses immenses que je lui fis. Elle mit dans l'esprit de sa maîtresse que l'on ne...
עמוד 43 - Le soin que nous avons toujours pris de choisir les sujets les plus capables entre ceux qui nous ont été présentés pour remplir la charge de maire dans les principales villes de notre royaume, n'a pas empêché que la cabale et les...
עמוד 278 - Sous mes pas chancelants voit ce point qui s'enfuit. De la destruction tout m'offre des images. Mon œil épouvanté ne voit que des ravages; Ici, de vieux tombeaux que la mousse a couverts ; Là, des murs abattus, des colonnes brisées, Des villes embrasées; Partout les pas du Temps empreints sur l'univers.
עמוד 457 - A quelques pieds au-dessus de ce beau groupe, on voit la Victoire, qui descend du ciel, tenant d'une main un trophée et de l'autre une couronne qu'elle va poser sur la tête du guerrier. Cette figure , qui semble se soutenir en l'air par le mouvement de ses ailes, est...
עמוד 436 - Provence, et, quand je songe au départ, je m'enfonce dans mon grand fauteuil, et je fais plus grand feu pour remplacer le soleil. La bonne chose que d'être en un bon chez soi !... Usons de chaque jour sans trop de prévoyance du lendemain. La prudence est bien quelque chose dans la vie; mais combien le hasard n'y est-il pas davantage ! « Je suis le plus jeune du sénat, me disait Fargue, je fe« rai, je ferai, etc., etc.»; nous l'enterrions dix jours après.
עמוד 305 - Que suis-je donq' lors que mon cœur en fend? Enfant. Qui est la fin de prison si obscure? Cure. Dy moy, quelle est celle pour qui j'endure? Dure. Sent-elle bien la douleur qui me poingt? Point.

מידע ביבליוגרפי