תמונות בעמוד
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

. Mais on lit à leurs yeux et dans leur contenance,
Que la bouche ne parle ainsi que l'ame pense ;
Et que c'est, mon amy, un grimoire et des mots,
Dont tous les Courtisans endorment les plus fots.
Mais je ne m'apperçoy que, trenchant du preud',

homme,
Mon temps en cent caquets sottement je consomme;
Que mal instruit je porte en Brouage *) du sel
Et mes coquilles vendre à ceux de Saint Michel.
Doncques, fans mettre en chere' aux fottises du

monde
Ny gloser les humeurs de Dame Fredegonde,
Je diray librement, pour finir en deux inots,
Que ta plus - part de gens font habillés en fots.

[ocr errors]
« הקודםהמשך »