Cours de littérature dramatique, ou, L'usage des passions dans le drame, כרך 2

כריכה קדמית
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 41 - Se pare qui voudra du nom de ses aïeux : Moi, je ne veux porter que moi-même en tous lieux; Je ne veux rien devoir à ceux qui m'ont fait naître, Et suis assez connu sans les faire connoître. Mais, pour en quelque sorte obéir à vos lois, Seigneur, pour mes parents je nomme mes exploits; Ma valeur est ma race, et mon bras est mon père.
עמוד 181 - Je ne vois que des infinités de toutes parts, qui m'enferment comme un atome et comme une ombre qui ne dure qu'un instant sans retour.
עמוד 180 - Je ne sais qui m'a mis au monde, ni ce que c'est que le monde, ni que moi-même; je suis dans une ignorance terrible de toutes choses; je ne sais ce que c'est que...
עמוד 208 - Quel son de voix a frappé mon oreille? Quel transport tout à coup dans mon cœur se réveille? D'où naissent à la fois des troubles si puissants? Quelle soudaine horreur s'empare de mes sens? Toi qui poursuis le crime avec un soin extrême, Ciel, rends vrais mes soupçons, et que ce soit lui-même! Je ne me trompe point, j'ai reconnu sa voix; Voilà ses traits encore : ah ! c'est lui que je vois.
עמוד 131 - T'ont-ils ici conduit à travers mille morts ? Parricide vengeur du meurtre de ton père , Ton bras dégoutte-t-il du meurtre de ta mère ? Vois-tu des traits de sang et des spectres dans l'air , Au jour que font éclore et la foudre et l'éclair ? Vois-tu fuir devant toi la terre épouvantée , Marcher à tes côtés ta mère ensanglantée...
עמוד 93 - Il faut voir alors avec quel mélange d'amour fraternel et d'ardeur de vengeance Colomba pousse son frère à ce meurtre expiatoire, qu'elle eût elle-même accompli si elle n'eût cru que l'exécution de la vengeance appartenait à son frère comme chef de la famille. Dans Colomba, l'amour qu'elle a pour son frère et If * Héroine d'un roman de M.
עמוד 73 - ... des milliers d'anges veilleront autour d'elle et de vous ; pour la défendre, les puissances célestes s'armeront, cette poussière qui fut ses aïeux se ranimera, et Dieu, puisqu'il est tout-puissant et qu'il est père aussi de mon Elisabeth, Dieu ne permettra pas que notre Elisabeth périsse.
עמוד 331 - Amour ! invincible amour ! tu subjugues les puissants, et tu reposes sur les joues délicates de la jeune fille ' ; tu règnes sur les mers et dans la cabane du berger : nul parmi les dieux immortels, ni parmi les hommes éphémères, n'échappe à tes traits; celui que tu possèdes est en proie au délire. Tu entraînes les justes eux-mêmes dans le crime; c'est toi qui viens de semer la discorde dans une famille. Tout cède à l'attrait des yeux d'une jeune fille ; même au sein du pouvoir l'amour...
עמוד 39 - Ce n'est pas que le péril où je me trouve ne soit fort grand, puisqu'au moment où je vous écris, les cloches sonnent pour la vingt-deuxième personne qui est morte aujourd'hui; ce sera pour moi quand il plaira à Dieu.
עמוד 75 - C'en est assez : arrêtonsnous ici , reposons-nous sur ces douces pensées. Ce que j'ai connu de la vie, de ses inconstances, de ses espérances trompées, de ses fugitives et chimériques félicités, me ferait craindre, si...

מידע ביבליוגרפי