Oeuvres de Lord Byron

כריכה קדמית
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 154 - Tétais comme une pierre au milieu des pierres de ma prison. Je m'ignorais moi-même. J'étais comme un rocher aride entouré de nuages; car autour de moi tout était sombre et confus. Ce n'était pas la nuit , ce n'était pas le jour ; ce n'était pas même la lumière du cachot , si odieuse à mes yeux troublés ; c'était un vide absorbant l'espace , la fixité sans repos : il n'y avait plus pour moi ni étoiles , ni terre , ni temps, ni lois, ni changements, ni vertu, ni crime; mais le silence,...
עמוד 296 - Je dirais volontiers à ceux qui ont du goût et qui sont sensibles : « Allez à Vevay, visitez le pays, examinez les sites, promenez-vous sur le lac, et dites si la nature n'a pas fait ce beau pays pour une Julie, pour une Claire, et pour un Saint-Preux, mais ne les y cherchez pas.
עמוד 305 - ... coup dans un néant affreux. Je demeurais quelquefois une heure dans une compagnie sans qu'on m'eût regardé , et qu'on m'eût mis en occasion d'ouvrir la bouche ; mais, si quelqu'un par hasard apprenait à la compagnie que j'étais Persan , j'entendais aussitôt autour de moi un bourdonnement : Ah ! ah ! monsieur est Persan! C'est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être Persan ? A Paris, le 6 de la lune de Chalval , 1712.
עמוד 12 - En l'examinant avec attention, on distinguait en lui quelque chose qui échappait aux regards de la foule, quelque chose qui commandait le respect, sans qu'on pût "dire pourquoi. Le soleil avait bruni son visage; son front large et pâle était ombragé par les boucles nombreuses de ses noirs cheveux.
עמוד 348 - ... est brisé ; mais jamais mortel ne t'a vu jusqu'ici, jamais on ne te verra tel que tu dois être ; l'imagination t'a créé comme elle a peuplé le ciel, avec le caprice de ses propres désirs. Cette forme, cette image qu'elle a...
עמוד 281 - Hélas ! sa carrière fut courte et glorieuse ! On vit deux armées suivre ses funérailles ; on y vit pleurer ses amis et ses ennemis! Que l'étranger s'arrête auprès de son monument, et y prie pour le repos de cette âme valeureuse : Marceau fut le champion de la liberté, et du petit nombre de ceux qui n'abusent pas du pouvoir terrible qu'elle donne aux hommes qui prennent les armes en son nom. Marceau avait conservé la pureté de son âme, et il fut pleuré *. LVIII.
עמוד 268 - C'est ici que l'aigle prit son dernier essor et fondit sur ses ennemis ; mais la flèche des nations abat soudain l'oiseau orgueilleux qui traîne après lui quelques anneaux brisés de la chaîne du monde : l'ambition désespérée voit le sceptre des peuples échapper à ses mains.
עמוד 302 - ... tes jours. Paix au berceau où ton enfance repose ! Des plaines de la mer et de la cime des monts qui sont tour à tour mon asyle , je voudrais t'envoyer toutes les bénédictions que tu aurais appelées sur ton père , s'il avait pu rester toujours auprès de toi.
עמוד 171 - Childe-Harold , comme si le souvenir de quelque querelle fatale ou d'une passion déçue se réveillait tout à coup dans son cœur. Mais tous ses compagnons ignoraient ce secret et peut-être ne se souciaient guère de le connaître, car il n'avait point une âme ouverte et franche qui trouvât du charme à épancher ses chagrins ; quelles que fussent les peines qu'il ne pouvait oublier, il nu recherchait ni les consolations ni les conseils d'un ami.
עמוד 213 - ... la route azurée des flots a pu voir quelquefois un brillant spectacle, lorsque le souffle d'une brise fraîche arrondit les blanches voiles de la frégate aux formes gracieuses; la forêt des mâts qu'on laisse dans le port, les clochers de la ville, le sable du rivage, se retirent derrière nous ; la mer s'étend au loin comme une plaine immense ; les vaisseaux qui composent la flotte voguent, semblables à une troupe de cygnes sauvages.

מידע ביבליוגרפי