Cours de littérature dramatique, ou, De l'usage des passions dans le drame, כרכים 1-4

כריכה קדמית
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 179 - Je ne vois que des infinités de toutes parts, qui m'enferment comme un atome et comme une ombre qui ne dure qu'un instant sans retour.
עמוד 339 - Dieux ! que ne suis-je assise à l'ombre des forêts ! Quand pourrai-je, au travers d'une noble poussière. Suivre de l'œil un char fuyant dans la carrière?
עמוד 39 - N'eut jamais aucun droit d'occuper cette place. CARLOS. Se pare qui voudra des noms de ses aïeux, Moi je ne veux porter que moi-même en tous lieux, Je ne veux rien devoir à ceux qui m'ont fait naître, Et suis assez connu sans les faire connaître. Mais, pour en quelque sorte obéir à vos lois, Seigneur, pour mes parents je nomme mes exploits : Ma valeur est ma race, et mon bras est mon père.
עמוד 178 - Je ne sais qui m'a mis au monde, ni ce que c'est que le monde, ni que moi-même; je suis dans une ignorance terrible de toutes choses; je ne sais ce que c'est que...
עמוד 205 - Sortoit-il de Byzance, ou du port de Pirée ? En vous sauvant des flots, mon fils, je m'en souviens, Ne trouva sur ces bords que des Athéniens. THÉODAMIE. Peut-être, comme nous, le jouet de l'orage, Ils furent, comme nous, poussés...
עמוד 205 - D'où vient que devant moi vous paraissez sans lui ? THÉODAMIE. Mon père infortuné, sans amis, sans patrie, Traîne à regret, seigneur, une importune vie, Et n'est point en état de paraître à vos yeux.
עמוד 37 - Ce n'est pas que le péril où je me trouve ne soit fort grand, puisqu'au moment où je vous écris, les cloches sonnent pour la vingt-deuxième personne qui est morte aujourd'hui; ce sera pour moi quand il plaira à Dieu.
עמוד 329 - Amour ! invincible amour ! tu subjugues les puissants, et tu reposes sur les joues délicates de la jeune fille ' ; tu règnes sur les mers et dans la cabane du berger : nul parmi les dieux immortels, ni parmi les hommes éphémères, n'échappe à tes traits; celui que tu possèdes est en proie au délire. Tu entraînes les justes eux-mêmes dans le crime; c'est toi qui viens de semer la discorde dans une famille. Tout cède à l'attrait des yeux d'une jeune fille ; même au sein du pouvoir l'amour...
עמוד 73 - C'en est assez : arrêtonsnous ici , reposons-nous sur ces douces pensées. Ce que j'ai connu de la vie, de ses inconstances , de ses espérances trompées , de ses fugitives et chimériques félicités , me ferait craindre , si...
עמוד 45 - Dois-je me défier d'une honnête famille? Allons voir Lisimon. Menez-moi chez sa fille. LE COMTE. De grâce, à vous montrer ne soyez pas si prompt. Vous les exposeriez à vous faire un affront. Vous ne savez donc pas jusqu'où va l'arrogance D'un bourgeois anobli, fier de son opulence?

מידע ביבליוגרפי