תמונות בעמוד
PDF
ePub

Sa femme Calpurnie rêva qu'elle voyait s'écrou- , grands malheurs. Les tables d'airain du temple ler le faîte nouvellement ajouté à sa maison. Pen de la Bonne-Foi en furent arrachées par un tourdant la nuit, les portes de sa chambre, qui billon. Les portes du temple d'Ops furent rométaient fermées, s'ouvrirent d'elles-mêmes; et pues. Des arbres furent déracinés et plusieurs Ja clarté de la lune, en y pénétrant, la réveilla. maisons renversées. On vit dans le ciel une torche César lui-même fut frappé de vingt-trois coups ardente, qui se portait vers l'occident. Une grande de poignards par des conjurés, dans la salle du étoile brilla pendant sept jours. Trois soleils ressénat, dite Pompéienne.

plendirent à la fois, et le plus bas des trois parut CXXVIII. (67.) Consulat de M. Antoine et de P. Dolabella. entouré d'une couronne d'épis, qui jeta la plus (An de R. 708).

vive clarté : le soleil, ayant ensuite repris la forme A Brindes, C. Octavius, d'après le testament

d'un seul disque, ne donna, pendant plusieurs de César, son père , se fit déclarer membre de la mois, qu’une lumière pâle et languissante. Dans famille des Jules; et comme, vers la troisième

le temple de Castor, quelques lettres des noms heure du jour, il faisait son entrée dans Rome, d'Antoine et de Dolabella, alors consuls, furent au milieu d'une foule immense, le soleil, d'abord

violemment arrachées; ce qui fut pour chacun entouré d'un anneau, dans un ciel pur et serein, d'eux le présage d'un long séjour loin de la paparut soudain environné d'un cercle semblable trie. On entendit, pendant la nuit, devant la à l'arc qui, durant la pluie, embrasse parfois maison du grand pontife Lépide, des hurlements l'étendue des cieux. Pendant les jeux célébrés en

de chiens; le plus grand de tous ayant été dél'honneur de Vénus Mère, jeux qu'il donnait pour chiré par les autres, ce fut pour Lépide l'annonce le college des pontifes, une étoile chevelue parut, d'un grand déshonneur. A Ostie, le reflux de la mer sur les onze heures, dans la constellation du

laissa sur le rivage un grand nombre de poissons. Chariot, et attira tous les regards. Comme cet

Le Pô se déborda, et, en rentrant dans son lit, astre s'était montré pendant les jeux de Vénus, déposa sur les parties inondées une immense on s'empressa de le consacrer au divin Jules, et quantité de vipères. Commencement de la guerre d'en faire un ornement de son diadème. César

civile entre César et Antoine. Jui-même, qui eut beaucoup à souffrir de la mons

CXXIX. (68.) Consulat de Caïus Pansa et d'Hircius. trueuse méchanceté du consul Antoine, déploya

(An de R. 709.) dans sa résistance une généreuse fermeté. Il y eut de fréquents tremblements de terre. Beaucoup Les plus grands honneurs avaient été décernés de vaisseaux furent foudroyés. Un violent coup à César, ainsi que le commandement des armées de vent renversa la statue que Cicéron, en vertu levées contre Antoine : comme il sacrifiait, on d'un plébiscite, avait placée devant la chapelle trouva dans la victime un double foie. Tout réusde Minerve, la veille de son départ pour l'exil; sit ensuite au gré de ses désirs. La statue équestre on la trouva la face tournée contre terre, tous les du consulC. Pansa, qui était dans la maison d'Anmembres dispersés, les épaules , les bras, la tête toine, se renversa. Un cheval tout harnaché vinten brisés ; événement qui présageait à Cicéron de i galoppant tomber devant lui. A son départ, un

somniavit fastigium domus, quod sicut erat adjectum, portendit. Tabulæ ænese Fidei turbine evulsæ. Ædis Opis ruisse. Nocte, quum valvæ cubili clauss essent, sua sponte valva fractæ. Arbores radicitus, et pleraqne tecta eversa. apertæ sunt, ita ut lunæ fulgore, qui introvenerat, Cal. Fax cælo ad occidentem visa ferri. Stella per dies septem purnia excitaretur. Ipse Cæsar viginti tribus vulneribus insignis arsit. Soles tres fulserunt, circaque solem im in curia Pompeiana a conjuratis confossus.

corona spiceæ similis in orbem emicuit : et postea in unum

circulum sole redacto, multis mensibus languida lux fuit. CXXVIII. (67.) M. Antonio , P. Dolabella , coss.

In æde Castoris nominum litteræ quædam Antonii et Dola. C. Oclavius testamento Cæsaris patris Brundusii se in bellæ consulum excussæ sunt, quibus utriusque alienatio a Juliam gentem adscivit : quumque bora diei tertia ingenti patria significata. Canum ululalus nocte ante pontificis macircumfusa multitudine Romam intraret, sol puri ac sereni ximi domum Lepidi auditi : ex his maximus a cæteris la. corli orbe modico inclusus , extremæ lineæ circulo, qualis niatus , lurpem infamiam Lepido portendit. Hostize grex tondi arcus in nubibus solet, eum circumscripsit. Ludis piscium in sicco reciproco maris Nuxu relictus. Padus inun. Veneris Genetricis, quos pro collegio fecit, stella, hora un davit, et intra ripam refluens ingentem viperarum vim relidecima, crinita sub septentrionis sidere exorta, convertit quit. Inter Cæsarem et Antonium civilia bella exorta. omnium oculos. Quod sidus quia ludis Veneris apparuit,

CXXIX.(63.) Caio Pansa, Hircio, coss. divo Julio insigne capilis consecrari placuit. Ipsi Caesari monstrosa malignitate Antonii consulis multa perpesso, generosa Cæsari quum honores decreti essent , et imperium ad. fuit ad resistendum constantia. Terræ motus crebri fuerunt. versus Antonium, iminolanti duplicia exla apparuerunt. Fulmine navalia pleraque tacta. Turbinis vi simulacrum, Secutæ sunt eum res prosperæ. C. Pansa cos. statua equpg. quod M. Cicero plebiscito ante cellam Minervæ pridie, quam tris Antonii domi corruit. Equus phaleratus in ipsius cons, in exilium iret, posuerat, dissipatum membris pronum pectu festinans concidit. Quidam e populo sanguine vice jacuit, fractis humeris, brachiis, capile, dirum ipsi Ciceroni timarum prolapsus respersam cruore palmam proficiscenti

J. OBSEQ.

homnie du peuple, couvert du sang des victimes , | de la Victoire , consacrée par Marius, et qui relui présenta sa main ensanglantée. Ces événements gardait le midi, se tourna d'elle-même vers le étaient autant de prodiges qui lui devinrent fu- nord, sur les quatre heures. Comme, en raison nestes. Bientôt après, il fut blessé à mort en com de ces prodiges, l'on faisait des sacrifices expiabattant contre Antoine. On vit comme des armes toires, il parut, vers la troisième heure du jour. et des javelots s'élever de terre avec un grand trois soleils, qui, se réunissant bientôt, n'offrirent bruit, et se diriger vers le ciel. Les enseignes de plus qu'un seul disque. Pendant un sacrifice ofla légion laissée par Pansa pour la garde de Rome fert sur le mont Albain, à l'occasion des féries se trouvèrent couvertes d'araignées, comme si latines, il jaillit du sang de l'épaule et du pouce elles n'avaient pas servi depuis longtemps. La de Jupiter. Cassius et Brutus firent dans les profoudre fit de grands dégâts. Dans le camp de vinces une guerre dont les alliés de Rome eurent César, un aigle vint, au point du jour, se poser beaucoup à souffrir. On consigna parmi les prosur la toile et au sommet de la tente prétorienne: diges ce fait, que le préteur P. Titius, qui chassé de là par une multitude de petits oiseaux, avait destitué un de ses collègues, à cause de il s'envola, et on le perdit de vue. L'oracle d'Ao quelques dissensions, mourut avant la fin de l'anpollon prononça ces mots : La rage aux loups née. Il est certain qu'aucun de ceux qui dépouill'hiver, point de récolte de blé en été. Les vété- lèrent ainsi un magistrat, leur collègue, ne te. rans exigeant le consulat pour César, il s'ensuivit cut plus d'une année après. Or, voici ceux qui un horrible tumulte dans Rome. Comme César con- usèrent de cette violence : le consul Lucius Induisait l'armée au Champ de Mars, six vautours nius Brutus, envers Tarquinius Collatinus; Tıb. se montrèrent. Il fut ensuite créé consul, et, au Gracchus, envers M. Octavius Cécinna; P. Tarmoment où ilmontait à la tribune aux barangues, quinius, envers P. Marullus; Tullius, envers six autres vautours vinrents'offrir à sa vue, comme Brutus et Cassius, qui faisaient alors des prépapour lui annoncer qu'à l'exemple de Romulus et ratifs de guerre contre César et Antoine. Un sous les mêmes auspices, il allait fonder une nou essaim d'abeilles vint s'abattre dans le camp de velle Rome. La réconciliation de César, d’Antoine Cassius. Ce lieu fut clos par l'ordre des aruspices, et de Lépide fut suivie d'une horrible proscription et l'on ouvrit tout autour une tranchée intérieure. des principaux citoyens de l'État.

On vit accourir vers l'armée une troupe innomCXXX. (69.) Consulat de M. Lépide ct de Munatius brable de vautours, et d'autres oiseaux qui font Plancus. (An de R. 710.)

leur pâture de la chair des cadavres. Un enfant A Rome, une mule mit bas près de l'endroit que l'on portait solennellement, dans le costume appelé les Douze-Portes. Une chienne morte, qui de la Victoire, tomba du brancard. Pendant la avait appartenu au gardien d'un temple, fut en cérémonie des lustrations, un licteur mit une levée par un chien (1). Une si vive lumière brilla couronne de lauriers sur les faisceaux renversés. pendant la nuit, que l'on se leva pour travailler, Au moment où les Brutiens sortaient de leur ville dans la persuasion que le jour était déjà com pour aller combattre, un Ethiopien se présenta mencé. Sur le territoire de Modène, la statue devant la porte, et fut tué par les soldats. Mort

de Cassius et de Brutus. (1) Dion ajoute que ce chien alla enscvelir la chiennc morte.

dedit. Funcsta hæc ipsi prodigia suerunt. Qui mox adversus meridiem spectans, sua sponte conversum in septentrios Antonium dimicans, in mortem vulneratus est. Armorum hora quarta. Quum bæc victimis expiarentur, soles to telorumque species a terra visa cum fragore ad cælum ferri. circiter hora tertia dici visi, mox in unum orbeni contrat Signa legionis, quæ relicta a Pansa ad Urbis præsidium Latinis in Albano monte quum sacrificaretur, ex bo erat, veluti longo situ inductis araneis venire visa. Fulmine

mero, et pollice Jovis cruor manavit. Per Cassium et fra pleraque icta. In castris Cæsaris luce prima in culmine tum in provinciis, direptionibus sociorum, belk ont. pratorii super linteum consedit aquila : inde circumvo Notatum est prodigii loco fuisse, quod P. Titius prar lantibus minoribus avibus excita , de conspectu abiit. Ora propter dissensiones, collegæ magistratum abrogarit, « culo Apollinis vox audita : Lupis rabies hieme, æstate fru.

ante annum est mortuus. Constat neminem, qui maana mentum non demessum. Veteranis Cæsari consulatum

tum collega abstulerat, annum vixisse. Abrogaverunt adta Sagitantibus, terribilis tumultus Romæ fuit. Cæsar quum hii : Lucius Junius Brutus consul, Tarquinio Collatino: TA. in campum Marlium exercitum deduceret , sex vultures Gracchus, M. Octavio Cæcinnæ : P. Tarquinius, P. Lapparuerunt. Conscendenti deinde rostra creato consuli

rullo : Tullius, Bruto et Cassio, pugnam adversus Citerum sex vultures conspecti, veluti Romuli auspiciis no rem et Antonium molientibus. In castris Cassi enne vam Urbem condituro signum dederunt. Reconciliatione

apum consedit. Locus aruspicum jussu interclusus, inter inter Cæsarem, Antonium, Lepidum facta, freda principum ducto vallo. Vulturum, et aliarum alitum, quibus stret fuit proscriptio.

cadaverum pabulo est, ingens vis exercitum advolavil lze CXXX. (69.) M. Lepido, Munatio Planco, coss.

in pompa Victoriæ cultu quum ferretur, ferculo dois Mula Romæ ad duodecim portas peperit. Canis æditui Lustratione lictor perversis fascibus lauream imposit. Et mortua a cane tracta. Lux ila fulsit, ut, tanquam die orto, tianis in prælium egredientibus, Æthiops in poria ocret ad opus surgeretur. In Mutinensi victoriæ Marianæ signum et a militibus confossus : Cassius et Brutus interierus.

CXXXI. (70.) Consulat de Caius Furnius et de Cažus CXXXII. (71.) Consulat de Paulus Fabius et de Quin. Syllanus. (Ans de R. 735 et 736.)

tus Élius. (An de R. 741). Au pied de l'Apennin, dans une maison de cam En Germanie, dans le camp de Drusus, un pagne de Livie , épouse de César, il y eut de vio- essaim d'abeilles vint s'abattre sur la tented Hoslentes secousses de tremblement de terre. Une tilius Rutilius, préposé à la garde du camp; eltorche ardente, tirant du midi vers le nord, les couvrirent une des cordes qui tendaient la donna, pendant la nuit, une lumière semblable toile, et une lance fixée en avant du pavillon. Un à celle du jour. La tour des jardins de César, grand nombre de Romains furent accablés dans près de la porte Colline, fut frappée de la foudre.

une embuscade. Les Germains, surpris dans des embuscades qu'avaient dressées les Romains, furent écrasés par le lieutenant M. Lollius.

CXXXI. (70.) Caio Furnio, Caio Syllano, coss.

CXXXII. (71.) Paulo Fabio, Quinto Elio, coss. Sub Apennino in villa Liviæ, uxoris Cæsaris, ingenti In Germania, in castris Drusi examen apum in tabermolu terra intremuit. Fax coelestis a meridiano ad septen naculo Hostilii Rutilii, præfecti castrorum, consedit, ila trionem extepla, luci diurnæ similem in nocte fecit. Turris ut funem prætendentem, præfixamque tentorio lanceam hortorum Cæsaris ad portam Collinam de calo tacta. In. amplecteretur. Multitudo Romarorum per insidias subsidiis Romanorum Germani circumventi, sub M. Lollio le jecta est. galo graviter vexati.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

LV. Junonis Lucinc ...... totidemque virgines habila. Quum sex mensibus non pluisset. T. Liv. XL, 29. On trouve dans Tite-Live, livre xxxvII, ch. 3, le récit de ces différents prodiges.

Haslie molie. Justin. XLIII, 3; A.-Gell. IV, 6. Mula Reale peperit. Ce prodige fut toujours regardé

LXI. Nimbis continuis..... plurima decussa. T.-Liv. comme un mauvais présage. Voy. Pline, vii, 44; Varron,

XL, 45, de R. R. XI, 1; Suetone, Galba, 4.

In lectisternio.... mures præroserunt. T.-Liv. XL, 59. LVI. Luce... tenebræ ortæ ; in Aventino.... expiato. LXII. Incendio circa forum.... flagro casa. T.-Liv. T. Liv. xxxvm, 36. — Quelques traducteurs de Tile-Live

XLI, 2. ont entendu par les mots tenebræ ortæ une éclipse de LXIV. Cornelius... mortuus. T.-Liv. XLI, XVI-20. - Les soleil.

consuls étaient alors, selon Tite-Live, Cn. Cornelius et Q. Novemdiali. Voyez, sur ces cérémonies, Tite-Live, Petilius. Aussi est-ce Cornélius qui, comme le dit J. 1, 31.

Obsequens lui-même, sacritia sur le mont Albain. In Piceno lapidibus pluit..... aruspicumque jussu LXV. Gravi pestilentia... vulturius non apparuil. necalus. Tous ces prodiges sont rapportés par Tile-Live, T.-LIV, XL, XX1-26. XXX/X, 22.

LXX. Romæ aliquot loca.... sanguis manavil. T.. Ignes cælestes. Par ces mots, les uns entendent la fou

16. dre; les autres, des feux follets.

LXXIII. Pueri trigemini. La naissance de trois ju&des Jovis. Tite-Live (ibid.) dit : «des Opis. meaux n'étant pas regardée à Rome comme un prodige LIX. In area Vulcani... sanguinem pluit. Tit.-Liv. effrayant, à cause des Horaces, des Curiaces, etc. (Voy. XXXIX , 46.

Plin. VII, 3), on a supposé que ce passage était altéré, et In area Concordiæ ... sanguinem pluit; in Sicilia

on a voulu le rectifier ainsi : Tres gemina natura nati. insula nova maritima. T. Liv. xxxix, 36. — Voyez, sur la naissance de ces trois jumeaux un prodige, puisqu'il

Sans adopter cette correction, la traduction, pour faire do ces apparitions d'iles nouvelles, le savant commentaire de M. Le Bas, sur Tite-Live, pag. 851, 832, du Tite

en faut un ici, à toute force, a ajouté les mots : altachés Live de celle collection, 2* vol

ensemble. LX. Procellosa tempestate...... Caielæ fulmine ictæ.

Homo... combustus. Voy. Plin. XI, 107. Til-Liv. XL, 2. – On n'explique ici le mot ictæ au plu. Turba.... cantare. En conservant turba, Scheffer a siel, qu'en supposant l'omission des mots et Formiis; car proposé de lire, constare. Avec cantare, Burmann Tite-Live nomme Caiète et Formies.

propose tuba, et s'appuie d'un vers d'Ovide, Melam. In area Vulcani..... Libilina non suffecit. T. Liv.

LXXV. Pontis maximi. On ne sait trop ce que c'était

Liv. XLV,

XV, 784.

[ocr errors]

Voy. aussi Gasp. Bauhin., C. Avis incendiaria. Pline, qui parle aussi de cet oiseau

que ce grand pont sur le Tibre, qui n'est point nommé ville de Sicile, qui fut, en effet, consumée, cette année-là, par Publius Victor. Quelques commentaleurs entendent par les feux de l'Etna, comme on le voit dans saiut Auguspar columınis les piles memes de ce pout.

tin, de C. D. m, 31. LXXVI. Caput in jocinore non invenit. C'était un mau XCIII. Grex luporum. Voy. aussi Plutarque ( Vie des vais présage que de ne pas trouver dans les victimes la Gracques). partie supérieure du foie. Voy. Val. Maxime et Plutarque;

XCV. Examen apum. La présence des abeilles était Brisson, 1, Formular. (p. 20, éd. Conrad.), et notre auteur lui-même, c. 93, 107, 112, 115.

toujours regardée comme un mauvais présage. T.-Lir.

XXIV, 10; XXVII, 23. LXXIX. Aurum sacrum. Voy. sur cette coutume de déposer de l'or et de l'argent dans les temples, Lactance,

XCVI. Terra.... in caverna desedit. Cicer. de Di.

vin. 1, 35, 43; T.-Liv. Xxx, 38. 11, 4. — Tite-Live, XXVII, 23, et Plutarque (Vie de Sylla), rapportent la même chose que J. Obséquens.

XCVII. Pompeius Elvius. Oros. V, 15. Stella. Quelques auteurs voient dans cette étoile une co

Ut ignis ad os emicuerit. Bien que nous avons relimète.

gieusement conservé dans le texte la leçon ad os, de l'édi. LXXXI. Androgynus. La naissance d'un androgyne lion princeps, nous avons traduit d'après la correctioa étail regardée comme un prodige de mauvais augure. Voy. ab ore, proposée par Scheffer, et qui donne, au moins, Plin. vii, 3; A.-Gell. ix, 4; Cicer. de Divin. 1, 43; T. Liv.

un sens à la phrase. XXVII, 37; Entrop. iv, 15. de Hermaphrod.1, 37.

X, 13, avoue qu'on ne sait pas précisément ce que c'est In mare deportatus. On noyait les androgynes, soit parce que l'eau, principalement celle de la mer, était re

In Laotomiis. Les commentateurs s'accordent pour pro gardée comme la source de toute purification, soit parce

poser ici Lautumiis. Voyez sur ces carrières ou as mi que les poêles avaient fait de l'Océan le séjour des mons

sons de Rome, Tit.-Liv. XXVI, 27; XXXII, 26; XXIV, 3; tres, soit enfin pour qu'il ne restât rien sur la terre ha

XXXIX, 44 ; Cicer. Verr. 1, 5; V, 27; Plaut. Capt. m, 5, bitée de ces êtres dont la naissance passait pour une ca.

65; Pen. iv, 2, 5. Paul Diac. au mot latumia; Durville, lamité publique.

iter Sicul. I, p. 181. LXXXII. Signa. Des commentateurs entendent par ce CI. Argentum signatum... diffuxit. Plin. 11, 51; mot des statues; d'autres, des trompettes; et ils changent Senec. Quæst. nat. 11, 31. cecidisse en cecinisse.

Nec exanimata. Plin. 11,54. LXXXIII. Pulli... evolarunt. Val. Maxim. 1, 6, 7.

CII. Arma cælestia. Plin. II, 57. LXXXIV. Puer... quatuor pedibus. Oros. V, 6.

CXIV. Ænariæ terra. Oros. V, 18. LXXXV. Bubonis vox. Plin. X, 12.

CXV. Metellia Cæcilia. Cicer. de Dirin. I, 44. LXXXVI. Virgines ter novence canentes. Voy. sur l'institution de cet usage, Tite-Live, XXVII, 37.

CXVI. Lectum ejus. Vell. Paterc. II, 21. Apollinis simulacrum. Il s'agit de l'Apollon de Cumes. CXVIII. Æditui Capitolium. Nous avons adopté, pour Voy. S. August., de C. D. III, 11.

la traduction de cette phrase inintelligible, la lecon Edt XC. Locustarum ingentia agmina. Voy. sur ces nuées tui culpa Capitolium, proposée par Scheffer. de sauterelles, Plin. viii, 29; Oros. V, 11; S. August. de CXXVIII. Sol puri ac sereni cæli. Suet. August. 101. C. D. III, 31; T. Liv. LX.

Ludis Veneris Genetricis. Plin. XI, 25. XCII. Tres luna. Plin. 11, 32.

Soles tres fulserunt. Plin. xi, 31. Catena. On ne sait, d'après ce texte, de quelle chaîne il est question. Aussi a-t-on proposé de lire ici Calina, CXXIX. Sex vultures. Suet. Aug. XCV.

!9999999999999999999999999999999999990899080092900999000

TABLE DES MATIÈRES

CONTENUES DANS CE VOLUME.

379
381
385
386
593

ERTISSEMENT des Éditeurs....
TAPENELIUS Nepos. — Vies des grands capi-
E aines. Traduction nouvelle par M. Ker-

noysan....
Ptice sur Cornelius Nepos...

face de Cornelius Nepos.

3 tiade......

emistocle.

istide..

i usanias.

non....
sandre.

cibiade.

31. rasybule.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]
« הקודםהמשך »