Notice sur Pierre de Brach: poète bordelais du XVIe siècle

כריכה קדמית
Auguste Aubry, 1858 - 132 עמודים
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד xvi - Cela certainement non pour le default de la nature d'elle, aussi apte à engendrer que les autres: mais pour la coulpe de ceux qui l'ont eue en garde, et ne l'ont cultivée à suffisance: ains comme une plante...
עמוד 74 - Heureux qui comme Ulysse HEUREUX qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme celui-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage...
עמוד 75 - Qui m'est une province et beaucoup davantage ! Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux Que des palais romains le front audacieux ; Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine , Plus mon Loire gaulois que le Tibre latin , Plus mon petit Liré que le mont Palatin , Et plus que l'air marin la douceur angevine.
עמוד 43 - On voit dans ses œuvres des parties naissantes et demi-animées d'un corps qui se forme et qui se fait, mais qui n'a garde d'être achevé. C'est une grande source, il le faut avouer, mais c'est une source trouble et boueuse, une source où non-seulement il ya moins d'eau que de limon, mais où l'ordure empêche de couler l'eau.
עמוד 74 - Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme celui-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son âge...
עמוד xix - ... sans se donner la peine de les déguiser pour les adoucir, et leurs fables sans les expliquer agréablement, et considérer d'assez prés la nature des matières auxquelles ils les faisoient servir.
עמוד 26 - Dy-moi, car tu sçais tout, comme doy-je complaire A ce monstre testu, divers en jugement ? Quand je tonne en mes vers, il a peur de me lire ; Quand ma voix se desenfle, il ne fait qu'en mesdire.
עמוד 79 - Clotilde, ce qui la fait survivre à l'intérêt mystérieux de son apparition, ce sont quelques vers touchants et passionnés, ces couplets surtout de la mère à l'enfant. Le reste doit sa grâce à cette manière vieillie, à une pure surprise. Tel vers, telle pensée qu'on eût remarquée à peine en style ordinaire, frappe et sourit sous le léger déguisement. Tel minois qui, en dame et dans la toilette du jour, ne se distingue pas du commun des beautés, redevient piquant en villageoise. Rien...
עמוד 91 - Così trapassa al trapassar d' un giorno, " Della vita mortale il fiore e 'l verde : " Nè, perchè faccia indietro april ritorno, " Si rinfiora ella mai, nè si rinverde. " Cogliam la rosa in sul mattino adorno " Di questo di, che tosto il seren perde; " Cogliam d' Amor la rosa : amiamo or quando " Esser si puote riamato amando.
עמוד xxii - Lire Homère, Aristote, et, disciple nouveau, Glaner ce que les Grecs ont de riche et de beau, Reste de ces moissons que Ronsard et Desportes Ont remporté du champ sur leurs épaules fortes, Qu'ils ont comme leur propre en leur grange entassé, Égalant leurs honneurs aux honneurs du passé?

מידע ביבליוגרפי