La philosophie en France: (première moitié du XIXe siècle)

כריכה קדמית
G. Baillière & C., 1894 - 444 עמודים
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 287 - L'imagination des poètes a placé l'âge d'or au berceau de l'espèce humaine, parmi l'ignorance et la grossièreté des premiers temps ; c'était bien plutôt l'âge de fer qu'il fallait y reléguer. L'âge d'or du genre humain n'est point derrière nous, il est au-devant, il est dans la perfection de l'ordre social.
עמוד 404 - Leibniz, notre bonheur ne consistera jamais, et ne doit point consister dans une pleine jouissance, où il n'y aurait plus rien à désirer, et qui rendrait notre esprit slupide; mais dans un progrès perpétuel à de nouveaux plaisirs et de nouvelles perfections.
עמוד 299 - ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fît
עמוד 220 - mais il lui apparaît indépendant de la conscience et du moi. Un principe ne perd pas son autorité parce qu'il apparaît dans un sujet ; de ce qu'il tombe dans la conscience d'un être déterminé, il ne s'ensuit pas qu'il devienne relatif à cet être. Nous croyons à l'absolu sur la foi de l'absolu. » L'exemple des philosophes allemands
עמוד 326 - Dieu est tout ce qui est ; Tout est en lui, tout est par lui, Nul de nous n'est hors de lui ; Mais aucun de nous n'est lui. Ce
עמוד 315 - A la vue de ce peuple entier que vous voyez dans la fange de vos rues et de vos places, sur de misérables grabats, au milieu de l'air fétide des caves et des greniers, dans des hôpitaux encombrés, dans des bagnes hideux, se mouvoir, pâle de faim et
עמוד 46 - un peuple a toujours le droit de changer ses lois, même les meilleures ; car, s'il veut se faire mal à lui-même, qui estce qui a le droit de l'en empêcher?
עמוד 20 - Homme, tu n'es qu'un songe rapide et douloureux; tu n'existes que par le malheur; tu n'es quelque chose que par la tristesse de ton cœur et l'éternelle mélancolie de ta pensée.
עמוד 106 - Qui est-ce qui se pressait autour du Christ pour entendre sa parole? Le peuple. — Qui est-ce qui le suivait dans la montagne et les lieux déserts pour écouter ses enseignements' Le peuple. — Qui étendait ses vêtements et jetait devant lui les palmes en criant Hosannah, lors de son entrée à

מידע ביבליוגרפי