Les poètes françois, depius le xiie siècle jusqu'à Malherbe [ed. by P.R. Auguis].

כריכה קדמית
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

תוכן

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 5 - Farai un vers de dreyt nien Guillem de Peiteus Farai un verse de dreyt nien: Non er de mi ni d'autra gen, Non er d'amor ni de joven, Ni de ren au, Qu'enans fo trobatz en durmen Sobre chevau. No sai en quai hora -m fuy natz: No suy alegres ni iratz, No suy estrayns ni sui privatz, Ni no-n puesc au, Qu'enaissi ruy de nueitz fadatz, Sobr
עמוד xv - J'escris mon livre à peu d'hommes et à peu d'années. Si ç'eust esté une matière de durée, il l'eust fallu commettre à un langage plus ferme.
עמוד 262 - D'aquest parlamen. — Toza, per ma vida, Trop es afortida, Qu'ieus prec humilmen. — Senher, no m'oblida Tropa for' aunida Si crezes leumen. — Toza, forsa m sen. — Senher, nous er gen. — Toza, que queus diga Non aiatz temensa, Que nous vuelh aunir. •— Senher, vostr' amiga Sui, quar conoissensa Von fai abstenir.
עמוד 257 - Qui 1 fer en gauta , qui en col , El no pot mudar no s degol. L'uns l'empenh e l'autre lo bota , El cuja eissir de la rota ; L'uns l'esquinta , l'autre lo trai , El pren colps e leva e cai.
עמוד xv - C'est aux bons et utiles écrits de le clouer à eux, et ira sa fortune selon le crédit de notre état.
עמוד xxvii - Jehan de Meung a fait rimer aime avec vilain , en changeant le premier mot en ain : Gentillesce est noble , et si Vain Qu'el n'entre mie en cuer vilain ' . Un autre fait rimer royaume avec maison , en écrivant roion.
עמוד 398 - Tout le chemin si fetement S'en aloient devers Senlis. Uns clers qui venoit de Paris , Qui bien et mal assez savoit , Escuier et sommier avoit, \ Et bel palefroi chevauchant. Les...
עמוד 310 - L'ordre des Sas est povre et nue, Et si par est si tart venue, Q'à paines seroit soustenu, Se Diex ot tel robe vestue Com il portent par mi la rue, Bien ont son abit retenu, De ce lor est bien avenu, Par un home sont maintenu Tant comme il vivra Diex aiue. Se mors le fet de vie nu, Voisent là dont-il sont venu, Si voist chascuns à la charue.
עמוד 64 - Del mieu dan qu'ieu no volh faire, Beus tenc per sobreplus leial Que no son cilh de l'Espital. — Domna, ieu tem à sobrier, Qu'aur perdi e vos arena, Que per dig de lauzengier Nostr'amor torne s'en caire. Per so dei tener en gaire Trop plus que vos , per Sant Marsal ; Quar etz la res que mais me val.
עמוד 373 - C'onques vi, ne des plus vaillanz , Ainz estoit maigres et taillanz, Dos brisié , mauvais por monter, Les costes li pot-on conter ; Hauz ert derriere, et bas devant, Si aloit d'un pied sousclochant, Dont il n'estoit preu afaitiez; N'estoit reveleus ne haitiez, Nil n'avoit talent de hennir. Quant li vilains le vit venir, Si l'esgarda moult d'en travers. Que resgardez ? fel li convers.

מידע ביבליוגרפי