חיפוש חיפוש תמונות מפות YouTube חדשות Gmail Drive יומן עוד »
כניסה
ספרים ספרים 1 - 10 מתוך 129 עבור J'ai voulu lui parler et ma voix s'est perdue : Immobile, saisi d'un long étonnement....
" J'ai voulu lui parler et ma voix s'est perdue : Immobile, saisi d'un long étonnement Je l'ai laissé passer dans son appartement. J'ai passé dans le mien. "
Répertoire du Théâtre français ...: Oeuvres complètes de J. Racine. t.I-V ... - עמוד 38
1821
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Petite bibliothèque des théatres, contenant un recueil des ..., כרך 39

1787
...les flambeaux, les eus et le silence , It le farouche aspect de ses fiers ravisseurs , Relèvement de ses yeux les timides douceurs. Quoi qu'il en soit, ravi d'une si b?l!e vue, t*ai voulu lui parler , et ma voix s'est perdue. Immobile , saisi d*un long éto'incmcnt...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Oeuvres complètes, כרך 1

Jean Racine - 1796
...les flambeaux , les cris et le silence , Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs, Relevaient de ses yeux les timides douceurs. Quoi qu'il en soit,...dans le mien. C'est là que , solitaire, De son image en vain j'ai voulu me distraire. Trop présente à mes yeux je croyais lui parler: J'aimais jusqu'à...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Œuvres, כרך 2

Jean Racine - 1805
...r.tle faronche aspect de ses fiers ravisseurs, Relevaient de ses yeux les timides donceurs : ï,>uoi qu'il en soit, ravi d'une si belle vue, J'ai voulu...Je l'ai laissé passer dans son appartement. J'ai passe dans le mien. C'est là que, solitaire, De son image en-vain j'ai voulu me distraire. Trop présente...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Œuvres de Jean Racine..: Britannicus

Jean Racine - 1810
...aspect de ses fiers ravisseurs, Relevoient de ses yeux les tiniides douceurs : Quoiqu'il en soit, tavi d'une si belle vue, J'ai voulu lui parler, et ma voix s'est perdue : Immobile, saisi d'un long étonnemeiu, Je l'ai laissé passer dans son appartement. J ai passé dans le mien. C'est là que,...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Oeuvres complètes de Jean Racine, כרך 1

Jean Racine - 1811
...ombres, les flambeaux, les cris et le silence, Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs , Relevoient de ses yeux les timides douceurs. Quoi qu'il en soit...et ma voix s'est perdue; Immobile, saisi d'un long étonneraient , Je l'ai laissé passef dans son appartement; J'ai passé dans le mien. C'est là que...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Oeuvres de Jean Racine, כרך 2

Jean Racine - 1813
...flambeaux , les cris , et le silence . Et le farmirîu- aspect de ses fiers ravisseurs, Relevaient de ses yeux les timides douceurs : Quoi qu'il en soit, ravi d'une si belle vue , J'iâ voulu lui parler, et ma voix s'est perdue : Immobile , saisi d'un long étonnement, Je l'ai...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Cours analytique de littérature génerale: tel qu'il a été professé a ..., כרך 1

Népomucène-Louis Lemercier - 1817
...flambeaux , les cris et le silence , « Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs , « Relevaient de ses yeux les timides douceurs. « Quoi qu'il en...mien. C'est là que , solitaire , « De son image en vain j'ai voulu me distraire : « Trop présente à mes yeux je croyais lui parler : « J'aimais...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Répertoire général du Théâtre Français: composé des tragédies, comédies et ...

1818
...aspect de ses fiers ravisseurs, Reievoicnt de ses yeux les timides douceurs : Quoiqu'il en soit, •avi d'une si belle vue, J'ai voulu lui parler, et ma voix s'est perdue : Immobile', saisi d un long étonnemeut. Je l'ai laissé passer dans son appartement. J'ai passé daus le mien. C'est...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Les plaideurs. Britannicus. Bérénice. Bajazet

Jean Racine - 1820
...silence, Et le faronche aspect de ses fiers ravisseurs, Relevoient de ses yeux les timides donceurs. Quoi qu'il en soit, ravi d'une si belle vue, J'ai...s'est perdue : Immobile, saisi d'un long étonnement, avec l'appareil de son enlèvement et la figure de ses ravisseurs: c'est re qui a fourni au poète...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה

Répertoire du Théâtre français ...

1821
...ombres, les flambeaux, les cris et le silence, Et le farouche aspect de ses fiers ravisseurs, Relevoient de ses yeux les timides douceurs. Quoi qu'il en soit,...dans le mien. C'est là que, solitaire, De son image en vain j'ai voulu me distraire. Trop présente à mes yeux, je croyois lui parler : J'aimois jusqu'à...
תצוגה מלאה - מידע על ספר זה




  1. הספרייה שלי
  2. עזרה
  3. חיפוש מתקדם של ספרים
  4. להורדת קובץ PDF