Les Annales fléchoises et la vallée du Loir, כרך 7

כריכה קדמית

מתוך הספר

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 239 - Je jure de veiller avec soin sur les fidèles de la paroisse qui m'est confiée, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le roi.
עמוד 167 - L'Assemblée nationale décrète , 1° que tous les biens ecclésiastiques sont à la disposition de la nation , à la charge de pourvoir , d'une manière convenable , aux frais du culte, à l'entretien de ses ministres et au soulagement des pauvres , sous la surveillance et d'après les instructions des provinces ; 2°...
עמוד 134 - Jodelle le premier , d'une plainte hardie, Françoisement chanta la grecque tragédie , Puis, en changeant de ton, chanta devant nos rois La jeune comédie en langage françois , Et si bien les sonna que Sophocle et Ménandre , Tant fussent-ils savans , y eussent pu apprendre.
עמוד 134 - D'un aiguillon ardant il les picque et les presse ; Ils ont les pieds à terre, et l'esprit dans les cieux ; Le peuple les estime enragez, furieux : Ils errent par les bois, par les monts, par les prées, Et jouissent tous seuls des nymphes et des fées...
עמוד 177 - On donna quelques secousses à toute la boite ; ou vit et ou entendit un corps d'un brun noir, solide. « On marcha ensuite sur la place de la Révolution ; on envoya chercher du menu bois chez un boulanger voisin ; le feu fut pris à la forge d'un serrurier. La flamme ayant éclaté, on fit sortir de sa boîte ce cœur autrefois si magnanime , desséché par le temps ; et dans un instant il fut réduit en cendres.
עמוד 363 - Certainement il faut changer la division actuelle par provinces, parce qu'après avoir aboli les prétentions et les privilèges , il serait imprudent de laisser subsister une administration qui pourrait offrir des moyens de les réclamer et de les reprendre.
עמוד 133 - L'un favorise à ceux qui riment et composent, Qui les vers par leur nombre arrangent et disposent, Et sont du nom de vers dits versificateurs; Ils ne sont que de vers seulement inventeurs, Froids, gelés et glacés, qui en naissant n'apportent Sinon un peu de vie, en laquelle ils avortent...
עמוד 132 - Qu'on donne apres la mort, au mort qui ne sent rien. Car pour avoir gousté les ondes de Permesse, Je suis tout aggravé de somme et de paresse, Inhabile, inutile : et qui pis, je ne puis Arracher cest humeur dont esclave je suis : Je suis opiniastre, indiscret, fantastique, Farouche, soupçonneux, triste et...
עמוד 132 - Je suis opiniâtre, indiscret, fantastique, Farouche, soupçonneux, triste et mélancolique, Content et non content, mal propre et mal courtois, Au reste craignant Dieu, les princes et les lois...
עמוד 180 - ... messieurs les adjoints, d'après le vœu du conseil s'est rendu au domicile de M. Rojou , gendre du feu sieur Charles Boucher ; lequel , chargé du dépôt précieux , s'est rendu avec eux auprès de M. le général Duteil , commandant le Prytanée royal militaire. Arrivés en sa présence , M. le maire a dit : « M. le général, l'objet que nous avons l'honneur de vous présenter « contient les cendres du cœur du bon Henri, sauvées par les soins « courageux de M. Boucher, notre ancien compatriote....

מידע ביבליוגרפי