Les poètes françois, depius le xiie siècle jusqu'à Malherbe [ed. by P.R. Auguis].

כריכה קדמית
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 433 - Éclate par soi-même, et moi par ma grandeur. Si du côté des dieux, je cherche l'avantage, Ronsard est leur mignon, et je suis leur image. Ta lyre, qui ravit par de si doux accords...
עמוד 433 - Si du coté des dieux je cherche l'avantage, Ronsard est leur mignon, et je suis leur image. Ta lyre, qui ravit par de si doux accords, Te soumet les esprits dont je n'ai que les corps...
עמוד 511 - Et vous humbles coteaux où les pampres foisonnent; Et vous ombreux vallons, de sources arrosés. Féconds arbres fruitiers, l'ornement des collines, Cèdres qu'on peut nommer géants d'entre les bois, Sapins dont le sommet fuit loin de ses racines, Chantez-le sur les vents qui vous servent de voix.
עמוד 308 - Puissé-je, ô Tout-Puissant, inconnu des grands rois, Mes solitaires ans achever par les bois ! Mon étang soit ma mer, mon bosquet mon Ardenne, La Gimone mon Nil, le...
עמוד 520 - pour être votre femme, et de trop bonne maison « pour être votre maîtresse ; » et la célèbre Anne de Rohan, qui, comme sa mère, cultiva la poésie avec succès.
עמוד 405 - Les villes du milieu sont les villes frontières; Le village se garde, et nos propres maisons Nous sont le plus souvent garnisons et prisons. L'honorable bourgeois, l'exemple de sa ville, Souffre devant ses yeux violer femme et fille, Et tomber sans merci dans l'insolente main Qui s'étendait naguère à mendier son pain.
עמוד 408 - N'aurons-nous entre nous que visages terreux, Murmurant ta louange aux secrets de nos creux? » En ces lieux caverneux tes chères assemblées, Des ombres de la mort incessamment troublées, Ne feront-elles plus résonner tes saints lieux, Et ton renom voler des terres dans les cieux? » Quoi! serons-nous muets, serons-nous sans oreilles, Sans mouvoir, sans chanter, sans ouïr tes merveilles? As-tu éteint en nous ton sanctuaire?
עמוד 356 - BIEN heureux qui peut passer sa vie Entre les siens, franc de haine et d'envie, Parmy les champs, les forests et les bois, Loin du tumulte et du bruit populaire; Et qui ne vend sa liberté pour plaire Aux passions des princes et des rois...
עמוד 407 - Les premiers des chrétiens prioient aux cimetières : Nous avons fait ouïr aux tombeaux nos prières, Fait sonner aux tombeaux le nom de Dieu le fort, Et annoncé la vie aux logis de la mort. « Tu peux faire conter ta louange à la pierre ; Mais n'as-tu pas toujours ton marchepied en terre ? Ne veux-tu plus avoir d'autres...
עמוד 406 - Le feu de la pitié, de la faim la fureur, Convoite dans son sein la créature aimée Et...

מידע ביבליוגרפי