La lyre française

כריכה קדמית
Macmillan, 1867 - 440 עמודים
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

תוכן

Contre Maupou
250
Contre Martin
252
Prédicateur Courtisan
253
XLV1II Le loi dYvetot
254
Sur un Courtisan
256
Épitaphe dun Ami
257
HISTORICAL SONGS VAUDEVILLES PARODIES COMPLAINTES POEM PACE I Complainte du Juif errant
260
Cantique de lEnfant prodigue
265
La Mort du Duc de Guise
271
Mort et Convoi de linvincible Malbrough
272
Monsieur de la Palisse
275
Le Ménage de Garçon
281
Le Gascon
282
Cadet Rousselle
285
Louis XVI aux Français
289
La Veillée
291
Les Bossus
292
Le bon Temps
293
La Mère Bontemps
295
Jai du bon Tabac dans ma Tabatière
296
Le Roi Dagobert
298
Le vieux Château des Ardennes ou le Réveil dEn guerrand
303
Complainte de Fualdès
306
Une Nuit de la Garde Nationale
315
MISCELLANEOUS POEMS Chanson à Boire
318
Invitation à faire Noël
320
Boire
322
Chanson à Boire 824
325
Ballade
327
Villanelle
329
Sonnet
330
Stances 136
331
Circé
332
Noël
335
Sur Louvois
337
Sur Villeroi
338
La Violette
341
La jeune Captive
342
La Feuille
344
XIX mon Ruisseau
345
La pauvre Fille
348
Le Montagnard Emigré
350
POEM PAGE xxI1I Les Portraits à la Mode
351
Tableau de Paris à Cinq Heures du Matin
357
Couplets de Vaudeville
363
Une Visite au Collége
365
Le Flâneur
367
Le PetitMaître
371
Les grandes Vérités
374
Romance de Nina
378
LEmigration du Plaisir
379
Te souvienstu Marie
380
Les Trois Ages
382
NoTEs
384
CHRoNoLoGICAL INDEx
416
LAvis de Mariage 127
420
Chanson de Maître Adam Chanson à Boire Chanson à Boire Chanson
422
LAvaricieuse
423
LAmour LAmant Grenadier
424
Rendezle Moi Clémence Isaure LAmour Sur la Mort dune Jeune Conseils à Délie Femme Sensible Eloge de lEau Couplets aux Convives Filie Le Verr...
425
Les Compagnons de Voyage
426
Romance de Joconde Le Temps et lAmour LEducation de lAmour Les Adieux Le Point du Jour La Fin du Jour
427
Le Verre Monsieur et Madame Denis La Jeune Fille Couplets de Vaudeville Chanson de Fortunio Chanson de Césario
428
Un bon Conservateur 257
429
Le GardeMoulin LAmour Dormez dormez chères Amours Colinette La Vie est un Voyage Barcarolle de Marie Nouvelle Chanson sur un vieil Air...
430
Sur semblançay PAGE 139 140 141 143 144 146 147 148 149 150 152 153 154 157 157 158
431
161
432
166 168 170 171 172 173 174 176 181 182 183 1S4 186 188 189 190 191
433
196
434
INDEx oF WRITERs
436

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 4 - Mais elle était du monde, où les plus belles choses Ont le pire destin ; Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, L'espace d'un matin.
עמוד 88 - Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n'y seront plus ; Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus ! Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre !.... Aux armes, citoyens ! etc.
עמוד 343 - Mon beau voyage encore est si loin de sa fin! Je pars, et des ormeaux qui bordent le chemin J'ai passé les premiers à peine. Au banquet de la vie à peine commencé Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encore pleine.
עמוד 4 - N'espérons plus, mon âme, aux promesses du monde; Sa lumière est un verre, et sa faveur une onde Que toujours quelque vent empêche de calmer. Quittons ces vanités, lassons-nous de les suivre; C'est Dieu qui nous fait vivre, C'est Dieu qu'il faut aimer.
עמוד 125 - Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avoit desclose Sa robe de pourpre au soleil , A point perdu ceste vesprée Les plis de sa robe pourprée Et son teint au vostre pareil.
עמוד 89 - Amour sacré de la Patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs. Liberté, liberté chérie, Combats avec tes défenseurs. Sous nos drapeaux, que la Victoire Accoure à tes mâles accents : Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, citoyens ! Formez vos bataillons : Marchons, qu'un sang impur abreuve nos sillons.
עמוד 3 - L'augmenteront toujours? Le malheur de ta fille au tombeau descendue Par un commun trépas, Est-ce quelque dédale, où ta raison perdue Ne se retrouve pas ? Je sais de quels appas son enfance était pleine, Et n'ai pas entrepris : Injurieux ami, de soulager ta peine Avecque son mépris.
עמוד 5 - C'est Dieu qui nous fait vivre, C'est Dieu qu'il faut aimer. En vain pour satisfaire à nos lâches envies, Nous passons près des rois tout le temps de nos vies A souffrir des mépris et ployer les genoux. Ce qu'ils peuvent n'est rien; ils sont comme nous sommes, Véritablement hommes, Et meurent comme nous.
עמוד 79 - Les enfants qui suivaient ses ébats dans la plaine, Les vierges aux belles couleurs Qui le baisaient en foule, et sur sa blanche laine Entrelaçaient rubans et fleurs, Sans plus penser à lui, le mangent s'il est tendre. Dans cet abîme enseveli J'ai le même destin Je m'y devais attendre. Accoutumons-nous à l'oubli.
עמוד 182 - Si vous croyez que je vais dire * Qui j'ose aimer, Je ne saurais, pour un empire, Vous la nommer. Nous allons chanter à la ronde, Si vous voulez, Que je l'adore, et qu'elle est blonde Comme les blés. Je fais ce que sa fantaisie Veut m'ordonner, Et je puis, s'il lui faut ma vie. La lui donner. Du mal qu'une amour ignorée Nous fait souffrir, J'en porte l'âme déchirée, Jusqu'à mourir. Mais j'aime trop pour que je die Qui j'ose aimer, Et je veux mourir pour ma mie, Sans la nommer.

מידע ביבליוגרפי