Oeuvres choisies de Belloy

כריכה קדמית
Chez Mme Veuve Dabo, 1821 - 418 עמודים
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

עמודים נבחרים

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 190 - Euphémie. ) Le neveu de Louis , armé par sa vengeance , N'est-il pas en secret chargé de sa clémence? Ah ! qui versa des pleurs tremble d'en voir couler; Et plus on a souffert mieux on sait consoler ! Louis, dans les reflux d'une cour orageuse, Vit le sort opprimer son...
עמוד 137 - Calais raffermit sa couronne. Quelle leçon pour vous, superbes potentats ! Veillez sur vos sujets dans le rang le plus bas: Tel qui sous l'oppresseur, loin de vos yeux, expire, Peut-être quelque jour eût sauvé votre empire.
עמוד 130 - J'ai vu leur front sévère avec vous s'embellir : Vous prêtiez au devoir les charmes du plaisir. Dieu, qui place ma mort si près de ma naissance , Vous donne de vos soins la digne récompense.
עמוד 143 - L'âme du vrai courage, et l'œil de la prudence; Cet art qu'apprit de vous notre injuste vainqueur. Allez : que mon pays vous doive son bonheur. Je vous mets dans les bras de la France affligée; Expirez digne d'elle, après l'avoir vengée. HARCOURT.
עמוד 82 - L'absence des dangers afflige nos deux cœurs; Mais vous avez un fils que Vienne vous envie, Qui peut au champ d'honneur mourir pour la patrie. Près de Vienne et d'Harcourt, par ses exploits naissants L'éclat de sa jeunesse honore vos vieux ans.
עמוד 132 - Edouard même au plus haut de son cours ; Héros dans le combat, homme après la victoire, Les vaincus consolés lui pardonnent sa gloire : Son père , qui lui doit les palmes de Créci , Sans doute par ses soins va se voir adouci ; La nature et l'amour, pour vous d'intelligence , Vont éteindre en son cœur cette soif de vengeance.
עמוד 152 - D'où j'enverrai la mort aux rives de la Seine: Je ferai de la France un plus affreux désert Que celui qu'à mes yeux ces remparts ont offert. . . On verra, sous les coups d'un vainqueur et d'un maître; Dans la flamme et le sang vos cités disparaître.
עמוד 126 - Votre ame en les perdant gémira la première. Vous démentez le cours de votre vie entière. De cet égarement n'osez-vous revenir? Quel faux honneur encor semble vous retenir? Seigneur, à tout mortel l'erreur est excusable : Un prince y peut tomber sans devenir coupable; Il l'est, si sa fierté refuse d'en sortir.
עמוד 164 - J'ai craint le coup fatal qui menace les traîtres. Vous venez en ce jour sauver ma fille et moi : Un héros a donc su , pour nous prouver sa foi , Avec un escadron percer toute une armée ? En dois-je être surpris après sa renommée ? Bayard at-il jamais compté ses ennemis? Bayard at-il jamais négligé ses amis?
עמוד 141 - C'est peu de vous toucher, j'aspire à vous convaincre : Le temps presse. Écoutez. Ce n'est point vous, hélas! Intrépide vieillard , que j'arrache au trépas : L'honneur peut murmurer, que ce grand sacrifice Soit votre digne ouvrage, et sans vous s'accomplisse; Je le sais. Mais ce fils, qu'au milieu des tourments...

מידע ביבליוגרפי