Les enfants de Buchenwald

כריכה קדמית
L'Harmattan, 2001 - 203 עמודים
0 ביקורות
Le 11 avril 1945, les soldats américains libéraient le camp de Buchenwald. Rares sont ceux qui savent que, à leur grande surprise, ils y ont découvert, dans la baraque 66, un millier d'enfants, tous des garçons, des orphelins, qui venaient d'Auschwitz. Ils ont été les premiers à quitter Buchenwald, certains revêtus d'uniformes de la Jeunesse hitlérienne, les Américains n'ayant pas d'habits pour enfants. Ils furent accueillis moins de deux mois après leur libération, par la France, la Suisse et l'Angleterre. Judith Hemmendinger a dirigé, de 1945 à 1947, la maison d'enfants de Taverny, près de Paris, où une centaine d'entre eux ont été hébergés. C'est leur histoire que relate ce livre. L'auteur conte leur vie dans les camps, leur libération, leur méfiance, leur agressivité des premiers jours et comment les liens affectifs qui se sont noués entre tous les membres du groupe leur ont permis, peu à peu, de reprendre confiance en l'Humanité. Lorsque la maison a fermé, les jeunes ont dû faire face, seuls, à leur avenir. Nous les retrouvons vingt ans, trente ans plus tard, bien établis aux Etats-Unis, en France ou en Israël, très souvent des personnalités connues dans les domaines les plus variés. Ils sont en général pères de famille. Comment ont-ils fait ? Comment se voient-ils ? Alors que, d'habitude, le survivant se tait, vingt-cinq anciens de Taverny ont été d'accord de parler, de raconter. Ce sont leurs témoignages véridiques que nous rapporte cet ouvrage. Chaque récit nous plonge dans un autre monde, un nouvel absolu.

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מידע ביבליוגרפי