תמונות בעמוד
PDF
ePub

FABLES,

LÉGENDES ET APOLOGUES INDIENS

TRADUITS DU

SANSCRIT EN CHINOIS

ET EXPLIQUÉS MOT A MOT

POUR SERVIR A L'INTELLIGENCE ET A LA TRADUCTION DU

KOU-WEN OU STYLE ANCIEN

• Les deux Oies et la Tortue.

'tkil * = * Ha - # "*"

te 'choui eau, ?pien bord (au bord de l'eau), Syeou il y avait, seul deux, byen oies, byu avec, i une, skoueï tortue, 'kong ensemble (toutes deux), 10kie elles lièrent, 11thsin-12yeou amitié.

* o itek 15. ' = H 1€ * " " 'heou, postérieur, 2chi temps (quelque temps après), 3tchi de l'étang, choui l'eau, 5ho se tarit, kie 1 et s'épuisa. "Eul les deux, Syen oies, otso firent, 10chi cette, lli consultation, 12yen et dirent. 'A 'ite Site M H 'DE. 'WE Tik vient "* kin maintenant, chouï l'eau, 2thseu de cet, 3tch'i étang, 5ho s'est desséchée, bkie et est épuisée. ?Thsin-Syeou l'amie, notre amie, 'pi nécessairement, 10cheou recevra, éprouvera , 1ta de grandes, 12khou douleurs.

Le mot 'pi est souvent une marque du futur (syntaxe, pag. 62). L'expression thsin-yeou de la première phrase, étant le régime du verbe 10kie (jungere), signifie amitié; mais ici, où elle est le sujet du verbe, 10cheou recevoir, éprouver, il est évident qu'elle doit se rendre par ami, amie.

1) Le mot Skie est un verbe actif qui signifie épuisrr, lorsqu'il est suivi d'un régime, par exemple: okie-4chouï, épuiser l'eau. Ici le mot 6kie, étant précédé du sujet *chouï, devient passif par position; 4ehouï-okie l'eau est épuisée, fut épuisée.

# 2 ans li la délibération, i étant finie, 3yn elles parlèrent, kouei å la tortue, byen (et lui) dirent '.

itt the R 999 . V h °FT. "J" 1? — "*. "Fi 156 "PET" – "I. **"*k ?? ? tak hen schouï l'eau, "thseu de cet, -tch'i étang, 4ho est tarie, 5kie et est épuisée. Jou vous, wou n'avez pas, li de moyen, etsi de réussir, c'est-à-dire de subsister, subvenir à vos besoins, 10 kho il convient de, il faut, 11han tenir dans votre bec, 12;-13mo un morceau de bois, un bâton, 14ngo-15teng nous, 16ko chacune, 17han prendrons dans notre bec, 18719theou une tête, un bout, 20tsiang prenant (marque d’accusatif), 21jou vous, vous prenant, 22tcho nous vous placerons, 25tchou dans un lieu, 231a de grande, 24 chouï eau, où il y ait beaucoup d'eau.

DET * Ž AB "bio To PJ chi temps (dans le temps où, pendant que), ihan vous tiendrez dans le bec, mo le bois, le bâton, 3tchi particule explétive,öchin faites attention, poukho vous ne devez pas, il ne faut pas, Syu parler.

Uplyi Ž ** ;8 . tsi aussitôt, apien alors, 3han-4tchi elles la portèrent-avec- leur - bec; 5kingCkouo et passèrent, (par dessus) atsiu-lo des villages. W

. °£." "HEAT "}sino-eul des petits garçons, Skien l'ayant vue, 4kiai tous, 5yen dirent: Gyen des oies, han portant-avec-le-bec, skouei une tortue, 'khiu s'en vont; 10yen des oies, 11han portant-avecle-bec, 12koueï une tortue, 13 khiu s'en vont.

Ali 'l1' . 70 Pk "U"!£"* Ba tth. "ITU 7 . 'koueï la tortue, -tsi aussitôt, 3tch'in se

1) Le mot 1;, étant précédé d'un sujet dans la seconde phrase, signifiait verbalement: elles délibérérent; ici, le même mot, commençant la phrase, signifie nécessairement délibération. Le mot 2; finir, terminer, devient ici, par position, le verbe passif etre fini.

« הקודםהמשך »