Répertoire du Théâtre français ...: composé des tragédies, comédies et drames des auteuers du second ordre, כרך 28

כריכה קדמית
J. Didot ainé, 1822
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 107 - De ces morts si chéris fait encor nos bourreaux. Le plus vil aliment, rebut de la misère, Mais, aux derniers abois, ressource horrible et chère, De la fidélité respectable soutien, Manque à l'or prodigué du riche citoyen; Et ce fatal combat, notre unique...
עמוד 153 - Chez les Français toujours l'excès du sentiment Augmente le bonheur, rend le malheur plus grand. Peu faits aux longs revers, las de voir leur courage Servir à leur défaite et hâter leur naufrage, Dans un dépit amer, hélas ! ils ont pensé Que le siècle est déchu , que leur règne est passé.
עמוד 161 - L'aveugle désespoir égare vos remords, Seigneur... Eh ! sç peut-il que votre aine séduite Pense qu'envers mon roi votre mort vous acquitte? Vous, devenu coupable envers l'état et lui Pour les avoir privés de leur plus ferme appui , Vous vous perdez encore, inutile victime !... Ah! loin de réparer, c'est consommer le crime ! Allez sauver la France, et d'une heureuse main Retirer tous les traits dont vous perciez son sein! Que je rende en mourant à cette auguste mère Le plus grand de ses...
עמוד 129 - Un peuple doux, sensible... une famille immense, A qui le seul amour dicte l'obéissance ; Qui laisse tous ses droits à son père asservis, Sûre qu'il veut toujours le bonheur de ses fils.
עמוד 388 - Dans mon corps expiré tamainprendramon cœur. « Tu frémis! s'il t'est cher, est-ce un objet d'horreur? «Quitte un vain préjugé; que le cœur de ton maître « A la tombe ravi te doive un nouvel être : «Une amante, un ami, l'occupoient...
עמוד 98 - Des brigues de la cour quel effet déplorable ! Ce fut en l'outrageant qu'on le rendit coupable: Innocent et plongé dans l'horreur des cachots, La seule excuse, hélas! des erreurs d'un héros, La vengeance égara son ardente jeunesse; L'exil accrut encor cette sanglante ivresse: Aux rigueurs du ministre opposant l'attentat, Un seul homme opprimé fit les maux de l'état.
עמוד 97 - C'est là, je l'avouerai, ma plus ferme espérance Je doute qu'en nos murs nous voyions introduit Le secours qu'à grands pas le roi même y conduit. Peut-il forcer ce camp d'étonnante structure, Ce chef-d'œuvre de l'art servi par la nature, Qui, nous environnant d'immenses boulevarts, Forme un autre Calais autour de nos remparts?
עמוד 146 - Pour quels brillants destins ta bonté me fit naître! Si dans l'obscurité tu plaças mon berceau, Les rayons de la gloire entourent mon tombeau. Je vois ce noble éclat, étendu sur la France, Des siècles reculés franchir l'espace immense, Et Calais recevant de vingt peuples jaloux Un hommage immortel qu'il ne devra qu'à nous.
עמוד 149 - Je hais ces cœurs glacés et morts pour leur pays Qui, voyant ses malheurs dans une paix profonde, S'honorent du grand nom de citoyens du...
עמוד 12 - ZELMIRE. Hélas ! à ce spectacle un Thrace en répandit. Dans mes soins maternels ce tigre me surprit ; Mais l'inflexible airain de l'âme la plus dure S'ébranle et s'amollit au cri de la nature. Il fut comme accablé du dieu qui...

מידע ביבליוגרפי