Nouveaux lundis, כרך 13

כריכה קדמית
Michel Lévy frères, 1870 - 482 עמודים
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 413 - Marquise, si mon visage A quelques traits un peu vieux, Souvenez-vous qu'à mon âge Vous ne vaudrez guère mieux. Le temps aux plus belles choses Se plaît à faire un affront, Et saura faner vos rosés Comme il a ridé mon front. Le même cours des planètes Règle nos jours et nos nuits : On m'a vu ce que vous êtes; Vous serez ce que je suis. Cependant j'ai quelques charmes Qui sont assez éclatants Pour n'avoir pas trop d'alarmes De ces ravages du temps.
עמוד 415 - C'est Dieu qui nous fait vivre. C'est Dieu qu'il faut aimer. En vain, pour satisfaire à nos lâches envies, Nous passons près des rois tout le temps de nos vies A souffrir des mépris et ployer les genoux ; Ce qu'ils peuvent n'est rien ; ils sont ce que nous sommes : Véritablement hommes. Et meurent comme nous.
עמוד 383 - Apollon à portes ouvertes Laisse indifféremment cueillir Les belles feuilles toujours vertes Qui gardent les noms de vieillir. Mais l'art d'en faire des couronnes N'est pas su de toutes personnes; Et trois ou quatre seulement, Au nombre desquels on me range, Peuvent donner une louange Qui demeure éternellement.
עמוד 344 - Heureux qui, comme Ulysse*, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy là qui conquit la toison*, Et puis est retourné, plein d'usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son âge...
עמוד 390 - La terreur de son nom rendra nos villes fortes; On n'en gardera plus ni les murs ni les portes; Les veilles cesseront au sommet de nos tours ; Le fer, mieux employé, cultivera la terre, Et le peuple, qui tremble aux frayeurs de la guerre, Si ce n'est pour danser n'aura plus de tambours.
עמוד 326 - Là est le bien que tout esprit désire, Là, le repos où tout le monde aspire, Là est l'amour, là le plaisir encore. Là, ô mon âme, au plus haut ciel guidée, Tu y pourras reconnaître l'Idée De la beauté qu'en ce monde j'adore.
עמוד 375 - Déjà tout le peuple More A ce miracle entendu ; A l'un et l'autre bosphore Le bruit en est répandu ; Toutes les plaines le savent Que l'Inde et l'Euphrate lavent ; Et déjà pâle d'effroi Memphis se pense captive, Voyant si près de sa rive Un neveu de Godefroi.
עמוד 397 - Par qui sont aujourd'hui tant de villes désertes, Tant de grands bâtiments en masures changés, Et de tant de chardons les campagnes couvertes, Que par ces enragés?
עמוד 392 - C'est en la paix que toutes choses Succèdent selon nos désirs ; Comme au printemps naissent les roses , En la paix naissent les plaisirs ; Elle met les pompes aux villes , Donne aux champs les moissons fertiles, Et , de la majesté des lois Appuyant les pouvoirs suprêmes , Fait demeurer les diadèmes Fermes sur la tête des rois.
עמוד 454 - Amphion ne doit pas l'avoir découragé. Je ne sais si je me trompe, mais il me semble que dans sa Pandore il y a bien des morceaux qui vont à l'oreille et à l'âme.

מידע ביבליוגרפי