Répertoire du Théâtre français ...: composé des tragédies, comédies et drames des auteuers du second ordre, כרך 10

כריכה קדמית
J. Didot ainé, 1822
 

מה אומרים אנשים - כתיבת ביקורת

לא מצאנו ביקורות במקומות הרגילים

עמודים נבחרים

תוכן

מהדורות אחרות - הצג הכל

מונחים וביטויים נפוצים

קטעים בולטים

עמוד 11 - Des misères d'autrui soigneux de se charger, Offre à tous une main prompte à les soulager. D'une pitié si juste est-ce à vous de vous plaindre? Si c'est une vertu qu'en moi l'on doive craindre, Si du peuple par elle on se fait un appui, Pourquoi suis-je le seul qui l'exerce aujourd'hui? Que ne m'enviez-vous un si noble avantage? Pourquoi chacun de vous, pour être exempt d'ombrage, Ne s'efforce-t-il pas, par les mêmes bienfaits...
עמוד 11 - Vous regardez l'excès du pouvoir de Camille ! A l'armée, à la ville, au sénat, en tous lieux, De charges et d'honneurs on l'accable à mes yeux. De la paix, de la guerre, il est lui seul...
עמוד 23 - Qu'ils sauront à mon zèle ajouter ma furie. Commande seulement : sur qui de ces ingrats Doit éclater d'abord la fureur de mon bras? Faut-il qu'avec ma suite affrontant leurs cohortes , Du sénat , en plein jour, j'aille briser les portes? Ou renverser sur eux leurs palais embrasés ? Tu vois à t'obéir tous mes vœux disposés.
עמוד 37 - Qui , détruisant d'un roi la superbe puissance , Sous un nom moins pompeux se sont fait deux tyrans Qui, pour nous accabler, sont changés tous les ans, Et qui, tous l'un de l'autre héritant de leurs haines , S'appliquent tour à tour...
עמוד 21 - C'est à moi qu'on s'adresse ; et dans Servilius On croit humilier l'orgueil de Manlius. Unissons, unissons dans la même vengeance Ceux qui nous ont unis dans une même offense. De tant d'affronts cruels vengeons notre vertu ; Perdons et sénateurs et consuls.
עמוד 48 - Que sans moi tes desseins auraient flétri ta gloire ; Mais enfin les raisons qui frappent mon esprit Ne sont pas des raisons à calmer ton dépit, Et je compte pour rien que Rome favorable Me déclare innocent quand tu me crois coupable. Je viens donc par ta main expier mon forfait: Frappe, de mon destin je meurs trop satisfait, Puisque ma trahison, qui sauve ma patrie, Te sauve en même temps et l'honneur et la vie. MANLIUS. Toi ! me sauver la vie ? SERVILIUS. Et même à tes amis. A signer leur...
עמוד 6 - Ma fureur ne sauroit trop tôt ni trop agir: Je veux leur faire voir, par un éclat terrible, A quel point Manlius au mépris est sensible ; Combien il importoit de ne rien épargner , Ou pour me perdre, Albin, ou bien pour me gagner.
עמוד 205 - T'annoncent le pardon que tu vas obtenir. C'en est fait, ma tendresse étouffe ma colère; Sois mon fils, Absalon, et je serai ton père. Je te pardonne tout. Je vois qu'un séducteur D'un horrible complot a seul été l'auteur : Le perfide a séduit ta crédule jeunesse. Redonne-moi ton cœur, je te rends ma tendresse : Ton heureux repentir me fait tout oublier ; C'est à toi désormais à me justifier.
עמוד 5 - Justes dieux! quand viendra le tems d'exécuter? Quand pourrai-je à la fois punir tant d'injustices Dont ces tyrans de Rome ont payé mes services? Oui, je rends grâce, Albin, à leur inimitié Qui , me débarrassant d'une vaine pitié, Fait que de ma grandeur sur leur perte fondée Sans scrupule aujourd'hui j'envisage l'idée. Car enfin dans mes vœux tant de fois démenti , Quand du peuple contre eux j'embrassai le parti , Je voulois seulement, leur montrant ma puissance, A me mieux ménager...
עמוד 280 - Il sauvera ma gloire. Adorable princesse , Je sais tout ce qu'a fait pour moi votre tendresse ; Je sais à quels périls exposée en ces lieux , Vous défendiez des jours condamnés par les dieux. Vous m'ordonniez de fuir. Pour ne vous point déplaire, Je m'arrachois de vous, et je suivois mon père. Tout a changé de face , et le barbare sort Ne laisse en votre main que l'honneur de ma mort. C'est l'unique faveur que de vous j'ose attendre : Faites couler ce sang que le roi veut répandre , Ou souffrez...

מידע ביבליוגרפי